Author: admin2

Thierry LEBOURSIER dans l’émission les Maternelles, diffusée sur France 5

Share

Y a-t-il des contre-indications au traitement d’un nouveau-né ?

On devrait parler plutôt de précautions. Le nouveau-né est toujours très entouré par une équipe pluridisciplinaire et la concertation permet de situer notre rôle dans des cas difficiles. Il est parfois nécessaire que soit identifié la pathologie sous jacente précisément pour intervenir dans les limites de nos compétences.

Par contre, dans certains cas, il faut surseoir par exemple à l’approche crânienne qui peut être provisoirement contre-indiquée, par exemple en cas de traumatisme obstétrical important.

Share

Peut-on traiter les femmes enceintes ?

Les femmes enceintes doivent être traitées en ostéopathie une fois par trimestre en général, c’est aussi le traitement le plus précoce du futur bébé.

Beaucoup d’incidences inconfortables de la grossesse peuvent être évitées par l’approche ostéopathique. C’est aussi une façon d’améliorer les conditions de l’accouchement.

Mais l’évaluation et le traitement ostéopathiques de la femme enceinte sont spécifiques et demandent des connaissances précises du déroulement de la grossesse et l’utilisation de tests et surtout de techniques différentes des autres patients.

Share

Ostéopathie et Pathologies du Développement de l’Enfant

Tarif : 540€
Horaires : 9h – 12h45, 14h15 – 18h

Automne 2019 – session 16-17-18 octobre 2019

Téléchargez ici le contrat pour la session d’Octobre 2019

 

Jean Marie BRIAND Ostéopathe DO MRO France – Brésil

« L’enfant n’est pas un adulte en miniature » est-il classiquement dit dans l’enseignement de la pédiatrie. L’approche ostéopathique de cette période de la vie ne prend pas suffisamment en compte cette spécificité :

  • Sur le plan conceptuel où l’enfance est souvent abordée comme un simple âge intermédiaire entre le nourrisson et l’adulte. Si c’est évident du point de vue de la chronologie, c’est très inexact sur le plan de l’évolution de l’individu, et des éventuelles pathologies spécifiques de cette période de la vie.
  • Sur le plan anatomo-physio-pathologique, où les tissus de l’enfant en développement de constitution très particulière, vont nécessairement influencer sa trajectoire de croissance, voire de vieillissement. L’ostéopathie dont la caractéristique est la capacité d’évaluation fonctionnelle d’un tissu devrait y avoir une vraie place, ce qui n’est pas le cas.
  • Sur le plan technique où on est souvent obligé de décliner le catalogue classique créé pour l’adulte, alors que justement, la constitution si particulière de l’enfant offre des possibilités techniques rarement utilisées, bien que simples à mettre en place.

Il en résulte souvent une difficulté pour le praticien à organiser un traitement parfaitement adapté à l’enfant qui lui est confié.

Comment aborder avec un enfant (et ses parents) la problématique thérapeutique ?

Comment appréhender voire cerner le schéma tissulaire de l’enfant ?

Quelle est la programmation de traitement ostéopathique adaptée au suivi d’un enfant ?

Existe-t-il une approche technique adaptée à l’enfant ? Comment la mettre en place ?

Le but de cette formation est de permettre aux participants de créer leur approche spécifique de cet âge. L’organisation tissulaire d’un enfant en développement a une étiologie, une sémiologie et une évolution qui lorsqu’elles sont comprises par le praticien, permettent un suivi plus pertinent et adapté. La moitié de la formation est ainsi destinée à des séquences pratiques permettant à chacun de créer son propre angle d’abord de l’enfance en ostéopathie.

Prérequis pour suivre les cours : Cette formation est réservée aux ostéopathes exclusifs ou ayant validé leur DO depuis moins de 3 ans. Elle est aussi ouverte aux étudiants de dernière année de formation si celle-ci est sur 5 ou 6 années.

Jean-Marie Briand Ostéopathe DO MROF

Programme de la formation Ostéopathie et Pathologies du Développement de l’Enfant

Pour un praticien qui avance en expérience il devient de plus en plus frappant, que la symptomatologie que présente un jeune patient, se greffe sur un schéma ostéopathique préexistant. Et cette même organisation lésionnelle aura une sémiologie et un abord différent à chaque âge de l’enfant (ou de l’adulte), fonction de son terrain propre, de son mode de développement, et de ses activités, notamment physiques…

Sur un organisme et un psychisme en constante mutation, il est important d’aborder en tant que thérapeute un certain nombre de thèmes que nous allons développer durant ces 3 jours de formation :

  • Part du schéma ostéopathique du jeune patient qui se rapporte à sa naissance ou à sa vie intra-utérine.
  • Importance des acquisitions neuro motrices dans le développement d’un enfant.
  • Influence d’un schéma Lésionnel sur la croissance et le développement d’un enfant.
  • L’interdisciplinarité au centre de l’approche ostéopathique de l’enfant ; le regard de l’ostéopathe sur les principales pathologies de développement.
  • Abord spécifique de l’enfant en pédiatrie ; développement physico-psychique et principales pathologies médicales rencontrées.
  • Les approches techniques les plus adaptées à l’enfant et à sa sémiologie : les parts des techniques crânienne, structurelles, intra osseuses, fasciale ou fluidique.
  • Le développement de l’enfant et le sport ; la part du sport dans la santé.
  • La part de l’enfance et de la vie fœtale dans l’organisation tissulaire de l’adulte.
  • Place de l’ostéopathe dans le développement de l’enfant ; état des lieux et espoirs.

Ces différents thèmes sont développés soit en tant que cours spécifiques, soit inclus dans des thèmes de cours plus larges. Nous essayons d’attribuer 1/3 du temps à la pratique. Une certaine variation peut exister en fonction des demandes spécifique des participants.

 

Share

Approche ostéopathique des pathologies de la sphère ORL

Tarif : 540 euros
Horaires : 9h – 12h30, 14h – 18h

Prochaine Session :  20 au 22 novembre 2019

Téléchargez ici le contrat pour vous inscrire

Thierry Leboursier Ostéopathe DO MRO France – Brésil

Ce séminaire qui comportera environ 1 jour 1/2 de pratique sera orienté vers la prise en charge ostéopathique des principales pathologies ORL du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte.
Les pathologies ORL de l’enfant et de l’adulte répondent particulièrement bien à l’approche ostéopathique bien conduite et représentent en particulier 6 millions de consultations pédiatriques par an en France. Cette formation directement applicable en cabinet propose de présenter une clinique efficace et éclairée de ces pathologies, utilisant toutes les approches ostéopathiques nécessaires.Nous étudierons également la clinique de l’articulation temporo-mandibulaire très impliquée dans les troubles de la base du crane et dans un grand nombre de pathologies de la sphère oro-pharyngienne.

Share

L’ostéopathie périnatale

Par Jean-Marie BRIAND, ostéopathe D.O., membre du Registre des Ostéopathes de France

L’ostéopathie est-elle un moyen de préparation à la naissance ?

Lorsque l’Homme s’est mis debout il y a 8 millions d’années les douleurs fonctionnelles liées à la bipédie ont commencé à apparaître. La gestion notre équilibre est à ce point complexe que ces douleurs existent encore souvent aujourd’hui chez beaucoup d’entre nous, signe que l’évolution de notre espèce n’est probablement pas terminée. La grossesse rend le contrôle de cet équilibre encore beaucoup plus complexe par le déséquilibre antérieur qu’amène la croissance utérine, contrôlé de façon de moins en moins confortable au fur et à mesure de la grossesse par les muscles du plan postérieur du corps ; cela aboutit à un véritable surmenage de l’ensemble des muscles assurant le haubanage postural du corps, le symptôme le plus connu en étant la fameuse sciatalgie de la femme enceinte qui est en réalité une contracture douloureuse des muscles pelvitrochantériens. Continue reading

Share

Ostéopathie Périnatale

Continue reading

Share

Combien de fois doit-on voir un nourrisson ?

C’est une question difficile puisque cela dépend bien sûr des situations particulières.

On considère que la réponse appropriée est : le moins possible. C’est pourquoi il faut le voir précocement pour éviter la transformation de difficultés transitoires en dysfonctions. On peut donner aux parents des repères pour évaluer l’effet du traitement initial et décider eux-mêmes de ramener le bébé. C’est surtout l’expérience du praticien et sa capacité d’évaluer le potentiel du nouveau-né qui permettra de prévoir le nombre de séances et leur intervalle.

Share

A partir de quel age un nourrisson peut-il être traité en ostéopathie ?

Il n’y a pas d’âge minimum, les bébés sont examinés et éventuellement traités en ostéopathie dès leur naissance, parfois à la sortie de la salle de naissance, en particulier si leur état préoccupe le personnel de la maternité.

Bien entendu, dans ce cas, l’ostéopathe doit être particulièrement aguerri au traitement du nouveau-né et bien connaître tous les paramètres d’adaptation néo-natale. Il faut pouvoir reconnaître ce qui ressort de l’adaptation aux conditions de vie extra-utérine et ce qui constitue des dysfonctions à surveiller ou à traiter.

Share

© 2019 Ostéonat

Theme by Anders NorenUp ↑

Share
Share