Tag: bébé

Programme de la formation en ostéopathie périnatale

On peut traiter un adulte comme un nourrisson, mais on ne peut pas traiter un nourrisson comme un adulte.

 

Le bébé et l’ostéopathie

Méthodologie de recrutement : quel bébé a besoin d’une consultation ostéopathique ?  quand ?  par qui ?  que peut-on attendre de la consultation ostéopathique ?
Recrutement par l’évaluation fonctionnelle; échelle créée par OSTEONAT , autres échelles d’évaluation.
Prospective,  programmation de traitements.

Approche conceptuelle du nouveau-né
Traitement de la vie fœtale ou de la naissance ?
Importance de l’environnement liquide
Différence entre la « physiologie articulaire » néonatale et celle de l’adulte
Rapports contenant/contenu.

Caractéristiques du nouveau-né, moyens d’évaluation
Qui est le nouveau-né?

Motifs de consultation les plus fréquents chez le nourrisson : comment les prendre en charge ?
Plagiocéphalies et brachycéphalies:  diagnostic , les différents types de plagiocéphalies, les prises en charge ostéopathiques en fonction de l’examen clinique.

Torticolis et attitude en rotation préférentielle, agitation, régurgitations, « coliques » du nourrisson et autres troubles digestifs…

Troubles fonctionnels de la succion déglutition du nouveau-né et oralité
Diagnostics différentiels diagnostic et traitements ostéopathiques, les freins de langues.

Accouchement, impact sur le fœtus :
Rappel sur l’accouchement eutocique.
Accouchements différents : siège, extractions, expression abdominale, analgésie péridurale, césarienne et leurs conséquences

Abord des dysfonctions  intra-utérine ou obstétricales :
Fœtales : oligoamnios, césariennes, jumeaux, siège…
Obstétricales
Dysfonctions embryologiques et organogénétiques
Développement et déductions
Niveaux diagnostics et thérapeutiques: fluidique/ membraneux/ osteoarticulaire/fascial.

Les dysfonctionnements interactifs de la dyade mère-bébé : incidences, diagnostic et prise en charge ostéopathique : psychopathologie périnatale

Approche ostéopathique de la grossesse et des suites de couches
Évolution posturale du corps.
Intérêt d’un « suivi ostéopathique » dans le cadre de la grossesse, dans une visée eutocique
Intérêt du suivi ostéopathique en suite de couches

Cas cliniques/ consultations filmées

Conclusion

Les séquences théoriques (rappels ou justification des propos) sont majoritairement basées sur des présentations informatiques. Des séquences pratiques ainsi que des consultations filmées commentées viendront les illustrer.

Cette formation est complétée par une journée d’observation clinique en petits groupes  au sein de la clinique périnatale et pédiatrique du CEESO sous la direction des ostéopathes enseignant d’OSTEONAT

 

Share

Ostéopathie périnatale – Paris

Continue reading

Share

« Défauts » posturaux en pédiatrie : approche ostéopathique

Session Printemps 2020 :

Tarif : 540€
Horaires : 9h – 12h45, 14h15 – 18h

25-26-27 mars 2020

Téléchargez ici le contrat pour la session de Mars 2020

Session Automne 2020

Tarif : 570€
Horaires : 9h – 12h45, 14h15 – 18h

18-19-20 novembre 2020

Téléchargez ici le contrat pour vous inscrire  (bientôt en ligne)

Jean Marie BRIAND Ostéopathe DO MRO France – Brésil

La demande des parents concernant les particularités posturales de leur enfant est fréquente, mais les réponses à y apporter méritent qu’on y s’y attarde. Nous avons tous dans nos cabinets des parents inquiets d’une position de pied à l’acquisition de la marche, d’une démarche particulière voire asymétrique de leur enfant, ou d’une posture vertébrale leur semblant mal s’orienter. Cette demande existe tout au long des 16 années du développement de l’enfant.

  • quelle en est l’origine ?
  • pourquoi l’attention qui y est portée en médecine semble insuffisante ? Pourquoi passe -t-on brutalement du « ne vous inquiétez pas, ça va s’arranger tout seul ! » au traitement orthopédique parfois lourd ?
  • Quelles en sont les conséquences à long terme ? Un « défaut » postural est-il définitif ? A-t-il un effet sur le vieillissement de l’individu ?
  •  Le sport a-t-il des conséquences qu’elles soient positives ou négatives ?
  • Quels sont les ponts possibles entre l’Ostéopathie et l’Orthopédie en la matière ?

Il existe en effet une véritable complémentarité entre les deux approches, sans que les ostéopathes en soient réellement conscients. L’approche ostéopathique, bien menée, permet au praticien une véritable « interception »* de l’évolution des organisations tissulaires se manifestant par ces « défauts ».

Le but de cette formation est d’offrir au participant la possibilité d’intégrer à sa pratique la dimension tissulaire spécifique à ce type de symptôme, et d’intervenir efficacement pendant toute la trajectoire de développement de l’enfant, mais également toute la trajectoire de vieillissement du patient qui peut bien sûr y être associée.

Prérequis pour suivre les cours : Cette formation est réservée aux ostéopathes exclusifs ou ayant validé leur DO depuis moins de 3 ans. Elle est aussi ouverte aux étudiants de dernière année de formation si celle-ci est sur 5 ou 6 années.

Jean-Marie Briand Ostéopathe DO MROF

Programme de la formation 

Pour un praticien qui avance en expérience il devient de plus en plus frappant, que la symptomatologie que présente un jeune patient, se greffe sur un schéma ostéopathique préexistant. Et cette même organisation lésionnelle aura une sémiologie et un abord différent à chaque âge de l’enfant (ou de l’adulte), fonction de son terrain propre, de son mode de développement, et de ses activités, notamment physiques…

Sur un organisme et un psychisme en constante mutation, il est important d’aborder en tant que thérapeute un certain nombre de thèmes que nous allons développer durant ces 3 jours de formation :

  • Part du schéma ostéopathique du jeune patient qui se rapporte à sa naissance ou à sa vie intra-utérine.
  • Importance des acquisitions neuro motrices dans le développement d’un enfant.
  • Influence d’un schéma Lésionnel sur la croissance et le développement d’un enfant.
  • L’interdisciplinarité au centre de l’approche ostéopathique de l’enfant ; le regard de l’ostéopathe sur les principales pathologies de développement.
  • Abord spécifique de l’enfant en pédiatrie ; développement physico-psychique et principales pathologies médicales rencontrées.
  • Les approches techniques les plus adaptées à l’enfant et à sa sémiologie : les parts des techniques crânienne, structurelles, intra osseuses, fasciale ou fluidique.
  • Le développement de l’enfant et le sport ; la part du sport dans la santé.
  • La part de l’enfance et de la vie fœtale dans l’organisation tissulaire de l’adulte.
  • Place de l’ostéopathe dans le développement de l’enfant ; état des lieux et espoirs.

Ces différents thèmes sont développés soit en tant que cours spécifiques, soit inclus dans des thèmes de cours plus larges. Nous essayons d’attribuer 1/3 du temps à la pratique. Une certaine variation peut exister en fonction des demandes spécifique des participants.

 

Share

© 2020 Ostéonat

Theme by Anders NorenUp ↑

Share
Share